Archives par étiquette : dynastie Qin

29 mars… 1974 – Une armée en terre cuite revoit le jour en Chine

En creusant un puits, un fermier met à jour, le 29 mars 1974 en Chine, un trésor incomparable : une gigantesque armée de soldats en terre cuite, appartenant au mausolée du premier empereur de la Chine unifiée, Qin Shi Huang.

L’armée de terre cuite. ©see source — my father-in-law took the picture and let me upload it to commons.wikimedia.org under GFDL CC BY-SA 3.0

Plus de 8000 soldats en terre cuite

Plus de 8000 soldats en terre cuite ont été mis à jour depuis ce 29 mars 1974 où un fermier de la région de Xi’an, en Chine, les a découverts en voulant creuser un puits.
Le musée qui les abrite aujourd’hui, composé de trois fosses et d’une salle d’exposition, a été inscrit en 1987 à la liste du Patrimoine mondial culturel par l’UNESCO.

C’est en effet un trésor unique en son genre qui a été révélé.
Selon l’historien Sima Qian, qui a vécu un siècle après la mort de l’empereur Qin Shi Huang (259-210 avant J.-C.), quelque 700 000 ouvriers ont travaillé à cette extravagante sépulture, tout au long du règne de ce dernier. Cette armée, destinée à protéger l’empereur dans l’au-delà, a donc été enterrée avec lui.

Une copie de l’armée impériale de Chine

Il s’agit de milliers de soldats, arbalétriers agenouillés, généraux et cavaliers avec environ 600 chevaux… L’ensemble est grandeur nature, les soldats mesurant entre 1,70 et 1,95 m et les chevaux 2 m. Les guerriers ont tous une forte carrure et chaque visage, chaque expression, chaque tenue, est différent(e). Inspirés de la véritable armée impériale, cette reproduction extravagante rend compte de la diversité des origines de cette dernière.

Cette armée éternelle, connue sous le nom d’Armée de terre cuite a bénéficié depuis 1974 du talent des meilleurs archéologues pour dévoiler et restaurer ses pièces millénaires, jusque là recouvertes par des mètres cubes de terre mais remarquablement bien conservées.
Ce trésor apporte aussi de nombreux éclairages sur le règne de Qin Shi Huang.
Bien que sa dynastie ait été l’une des plus courtes de l’histoire de Chine et qu’il fût en vérité un roi despotique, ce premier empereur a unifié plusieurs royaumes en guerre et notamment, standardisé l’écriture, la langue, la monnaie, les poids et les mesures… Il est aussi le père de la Grande Muraille de Chine, premier symbole de son pays.