21 mars… 1948 – En Ile-de-France, création de la RATP

Amorcée dès les années 1930, la réorganisation des transports parisiens par l’Etat donne lieu au décret du 21 mars 1948. Celui-ci stipule la création d’une Régie Autonome des Transports Parisiens, devenue plus connue sous son acronyme RATP.

Plan du réseau STCRP (Société des transports en commun de la région parisienne) de la banlieue de Paris, en 1921. Scanné par Claude_Villetaneuse — Collection personnelle. Domaine public

Un an après sa création en 1899, le 19 juillet 1900 précisément, la CMP (Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris) a ouvert la première ligne de métro de la capitale. Il s’agit de la ligne 1, entre la porte Maillot et la porte de Vincennes.
En 1921, la STCRP (Société des Transports en Commun de la Région Parisienne) a vu le jour à son tour. Celle-ci a alors loué les lignes souterraines et de surface, concédées à la CMP.

Puis, dans les années 1930, l’Etat envisage une réorganisation des transports en communs de la capitale. Mise en suspens durant la Seconde Guerre mondiale, elle est remise à l’ordre du jour au lendemain de la Libération. Les dirigeants de la CMP sont alors destitués. Une administration provisoire est chargée de remettre les réseaux en état et de définir les statuts définitifs d’une nouvelle entreprise. Il s’agit de la RATP, Régie Autonome des Transports Parisiens, un établissement public et commercial de l’Etat, créée par un décret du 21 mars 1948, à compter du 1er janvier 1949.

La RATP, 73 ans après

La RATP célèbre donc aujourd’hui ses 73 ans d’existence. Au cours de ces sept décennies, elle n’a cessé de s’étendre et de se rendre indispensable aux Parisiens et aux Franciliens.

La RATP en chiffres, c’est :

  • 206 km répartis sur 16 lignes et 303 stations de métro, 117 km de lignes ferroviaires régionales (RER) et 66 gares, mais aussi 105 km de lignes de tramway ; 4700 bus…
  • 8 modes de transport : métro, bus urbain et interurbain, tramway, ferroviaire, sightseeing, transport à la demande, navette maritime et câble.
  • Egalement, 5 partenariats entraînant sa présence à travers les véhicules autonomes, les scooters, le covoiturage, l’auto-partage et le parking connecté
  • Un groupe de 65 000 salariés.
  • Plus de 3,3 milliards de voyages par an soit 12 millions au quotidien (dont 10% effectués par des touristes) : 7,5 millions en métro et RER, 3,5 millions en bus, 1 million en tramway.
  • 8,5 milliards d’euros d’investissements entre 2016 et 2020 pour moderniser et développer le réseau.
  • A noter aussi que la RATP est présente dans 13 pays, sur 4 continents, avec les bus de Londres, le tramway de Hong-Kong, ou encore le métro de Doha, etc.