20 mars… (intemporel) – Le Printemps est là !

Jour du Printemps, des petits oiseaux qui chantent et des fleurs qui bourgeonnent, le 20 mars (ou parfois le 21!) est surtout le jour de l’équinoxe, un moment qui marque justement le changement de saison ! Explications.

Printemps !!! ©Katell Ar Gow / Flickr

Comme en septembre – le 20 ou le 23 du mois selon les années -, un équinoxe survient en mars, le 20 ou le 21.
Du latin « æquinoctium » (association de « æequs » qui signifie «égal» et « nox » qui signifie «nuit»), le terme « équinoxe » signifie le moment où le Soleil est au plus proche de l’équateur soit à son exacte verticale et donc, où la durée du jour est égale à celle de la nuit. C’est le cas deux fois dans l’année : en septembre et en mars.
A l’inverse, deux fois par an également, en décembre et en juin (les 21 ou 22), le Soleil est au plus loin de l’équateur et constitue de fait le jour le plus court et le jour le plus long dans l’hémisphère Nord. Il s’agit alors du solstice d’hiver et du solstice d’été.

Le jour où la nature reprend des couleurs

Chacun de ces solstices et équinoxes est de fait, le moment où l’on change de saison…
En mars, l’hiver laisse alors place au printemps et, même s’il pleut souvent ce jour-là, la nature reprend vite des couleurs…
Cette année, ce jour-là est aujourd’hui, soit un 20 mars. C’est le cas depuis plus de vingt ans déjà, à trois exceptions près : 2003, 2007 et 2011 où l’équinoxe a eu lieu le 21.
C’est pourtant cette dernière date que l’on a tendance à retenir, sans doute parce que trois mois avant et trois mois après, le 21 est concerné, la plupart du temps.

Mais s’agissant de l’arrivée du printemps, qu’on se le dise une bonne fois : désormais et jusqu’en 2102, elle aura systématiquement lieu un 20 mars. Et quand exception il y aura, ce sera un 19 mars, comme cela s’est produit vingt fois au cours du XXe siècle.
La raison de ces variations ? L’orbite de la Terre fait varier la distance qui sépare notre planète du Soleil, entre 147 et 152 millions de kilomètres. Ajoutez à cela l’imperfection de notre calendrier et cela provoque indubitablement des petits décalages !

Laisser un commentaire