16 janvier… 1920 – La Prohibition entre en vigueur aux Etats-Unis

Après des années de lutte des ligues de vertu contre les méfaits de l’alcool, le Volstead Act est entériné le 28 octobre 1919. Ses mesures, à savoir l’interdiction d’acheter, de vendre et de fabriquer de l’alcool, entrent en vigueur le 16 janvier 1920.

Detroit police in a clandestine brewery during the Prohibition era. ©Unknown author (not listed) – National Archives and Records Administration / Wikimedia COmmons. Public Domain

Les pasteurs tout d’abord, dont la lutte sera reprise par le Ku Klux Klan, s’insurgent contre les méfaits de l’alcool dès la première moitié du XIXe siècle. La consommation d’alcool entraîne en effet une dramatique augmentation des violences conjuguales.
Convaincus de la nécessité de «régénérer» l’Amérique, des Etats bannissent l’alcool dès 1855. Treize sont alors concernés par ces mesures de prohibition.

Volstead Act : l’interdiction généralisée

La situation n’allant pas en s’arrangeant dans le reste du pays, les autorités politiques se décident à étendre la prohibition. Avec le XVIIIe amendement de la Constitution, l’ensemble du territoire est concerné. Ratifié le 16 janvier 1919, appuyé par le texte législatif Volstead Act, il entre en vigueur le 16 janvier 1920.

Dès lors, aucun Américain n’a le droit d’acheter, de vendre ou de fabriquer d’alcool sur le territoire des Etats-Unis. Exception faite pour le vin de messe et les médicaments.
Mais la loi est si excessive qu’elle va se révéler totalement contreproductive et provoquer l’effet inverse…

Crime et corruption : le revers de la Prohibition

Rapidement en effet, un véritable marché noir se développe.
Dans la droite lignée des « bootleggers », ces contrebandiers qui cachaient leurs bouteilles d’alcool dans leurs bottes, des gangsters, Al Capone à Chicago en tête, vont saisir cette occasion de faire fortune. Des distilleries artisanales installées dans les caves aux bars clandestins, nombreux sont les lieux où l’alcool coule à flot. Il est même plus présent que jamais!
Et qui dit prohibition, dit mafia, crime organisé, corruption… jusque dans la police et dans l’administration.

Plus efficace au cinéma !

Forcé de reconnaître que le XIIIe amendement est un échec cuisant, le gouvernement américain décide le 17 février 1933 de voter le Blaine Act. Celui-ci autorise la vente de bière.
Puis le 5 décembre, le XXIe amendement est voté. Il annule tout simplement le XVIIIe.
La Prohibition prend ainsi fin après treize ans de ravage sur la société américaine.
Elle inspirera de nombreux réalisateurs comme Robert Redford avec Et au milieu coule une rivière; Brian de Palma avec Les Incorruptibles; ou encore Martin Scorsese et Terence Winter pour la série Broadwalk Empire.

Un commentaire sur “16 janvier… 1920 – La Prohibition entre en vigueur aux Etats-Unis

Laisser un commentaire