16 décembre… 1955 – Carl Perkins crée le tube «Blue Suede Shoes»

Quand le chanteur country Carl Perkins compose Blue Suede Shoes le 16 décembre 1955, il n’imagine pas vraiment que sa création deviendra un tube. Encore moins qu’elle restera célèbre en étant interprétée par un autre, prénommé Elvis Presley… L’original, ci-dessous, est à écouter sans modération. Bonne humeur garantie !

Du bal au hit parade

Carl Perkins s’est toujours amusé à raconter l’anecdote qui a inspiré sa chanson Blue Suede Shoes.

«C’est une chanson que j’ai gribouillée à la hâte, une nuit d’insomnie, sur le papier d’emballage d’un sac de pommes de terre après avoir entendu, dans un dancing, un type dire à sa petite amie de faire attention de ne surtout pas marcher sur ses chaussures en daim bleu», expliquait le chanteur country au journal Libération, en 1985.

En a résulté le fameux refrain Don’t step on my blue suede shoes !
Composée le 16 décembre 1955, enregistrée le 26 au studio Sun de Memphis, Blue Suede Shoes est commercialisée le 1er janvier 1956. La chanson devient aussitôt n°1 des charts country, rythm’n blues et pop. Son succès traverse même l’Atlantique, jusqu’en Angleterre.

Le tube, classé 95° meilleure chanson de tous les temps par le Rolling Stone américain, est vendu à un million d’exemplaires en quelques semaines. Carl Perkins est désormais le « roi du rockabilly».

De Perkins à Elvis

Le chanteur est à l’affiche de deux shows, l’un présenté par Perry Como l’autre par Ed Sullivan, à New York. Il s’y rend en voiture avec son frère guitariste, Jay. Le destin des deux hommes prend alors un tournant tragique : Jay meurt et Carl est grièvement blessé à la tête. Ses blessures lui valent plusieurs mois de convalescence.
Une fois remis, il constate avec amertume que le monde a continué de tourner sans lui. Sa chanson aussi… Blue Suede Shoes est plus que jamais un succès mais à travers la voix d’un autre qui l’a entre temps reprise à son compte, Elvis Presley.

L’homme qui a composé, interprété et fait connaître ce qui deviendra l’un des plus grands classiques du rockabilly, vit désormais son succès dans l’ombre du King… Mais Carl Perkins ne criera jamais à l’injustice.

«Je n’ai jamais reproché quoi que ce soit à Elvis. Je crois même que si j’étais passé au Ed Sullivan Show avant lui, cela n’aurait pas changé grand-chose à la hiérarchie qui s’est naturellement établie», confiera-t-il encore à «Libération».

Un autre destin

Bon prince, Carl Perkins ne fera que survivre par la suite.
Il sombre dans l’alcool, est viré de sa maison de disques, puis part en Angleterre en 1964. Là-bas, Perkins croise les Beatles qui reprennent ses chansons (Matchbox, Honey Don’t, Everybody’s Trying to Be My Baby). Il devient ensuite le guitariste de Johnny Cash, jusqu’en 1975.

En 1986, la télévision anglaise lui consacre une émission, qui sera très bien accueillie. Il monte peu après la Class of 55 qui donnera lieu à un concert mémorable à Memphis.

Il meurt le 19 janvier 1998 d’une quatrième crise cardiaque.
Blue Suede Shoes lui survit après plusieurs reprises, notamment de Buddy Holly, Jerry Lee Lewis, Black Sabbath, Jimi Hendrix…

Laisser un commentaire