15 décembre… 1964 – Une feuille d’érable symbolise le Canada

Au Parlement canadien, ce 15 décembre 1964, le premier ministre Leaster B. Pearson propose un nouveau drapeau officiel pour le pays, doté d’une feuille d’érable

Moins britannique, plus canadien

Depuis 1868 et jusqu’à ce 15 décembre 1964, le drapeau canadien était le Red Ensign, emblème de la marine britannique.
En effet, bien que devenu officiellement indépendant en 1967, le Canada est resté sous domination partielle de la Couronne et continue depuis, de reconnaître Elisabeth II d’Angleterre comme sa reine.

Sur le Red Ensign, figurent dans le canton l’Union Jack et dans le battant, les armoiries du Canada.
Pour les Québécois francophones du Canada, ce drapeau, qui n’a jamais été adopté officiellement, démontre une trop grande influence britannique sur le pays.
Le premier ministre libéral Leaster B. Pearson propose donc d’en changer.

L’érable, tout un symbole

Le 15 décembre 1964, devant le Parlement, il présente son idée : un drapeau flanqué d’un véritable symbole pour le pays : une feuille d’érable.
L’érable est en effet l’arbre national du Canada. Son sirop est de plus très apprécié !
Le nouveau drapeau présenterait ce symbole au centre, cerné par deux bandes verticales, le tout en rouge et blanc.
L’idée du premier ministre est très bien accueillie et deux mois après, le 15 février 1965, la Chambre des Communes d’Ottawa l’adopte officiellement.

Les Québécois ont ainsi obtenu gain de cause : un drapeau qui ne rappelle plus sans cesse que le Canada fut une colonie britannique…
Ils ont quand même gardé de leur côté, leur propre drapeau qui date de 1948 : une croix blanche et 4 fleurs de lys, en référence à la Nouvelle-France !

Drapeau du Québec. ©Krun (original) — Government of Quebec (Vector graphics image by Krun). Domaine public