21 octobre… 1680 – Louis XIV fonde la Comédie-Française

En créant la Comédie-Française par décret le 21 octobre 1680, Louis XIV donne au théâtre une importance jamais atteinte jusqu’alors. L’institution va gagner en prestige au fil des années. 340 aujourd’hui, pour être précis…

Gravure illustrant l'intérieur de la Comédie-Française en 1790
Intérieur de la Comédie-Française en 1790. ©Antoine Meunier – BNF / Wikimedia Commons. Domaine public

Après Molière, la Comédie-Française

Molière est mort depuis 7 ans. L’auteur des Femmes Savantes et du Bourgeois Gentilhomme a laissé une troupe de théâtre désemparée. Installée à l’hôtel Guénégaud où elle a fusionné avec la troupe du Marais, elle entretient une sévère rivalité avec la troupe de l’hôtel de Bourgogne : quand elles ne se volent pas des comédiens, elles jouent les mêmes pièces en même temps…

Usé par ce conflit stérile qui nuit à la bonne pratique d’un art qu’il chérit, Louis XIV décide la fusion des deux troupes. Il crée ainsi la Comédie-Française, première troupe de théâtre permanente en France.
Etablie au départ à l’hôtel Guénégaud, elle interprète les pièces les plus célèbres de l’époque. Celles de Molière évidemment, mais aussi de Jean Racine et de Pierre Corneille, encore bien vivants.
Si le théâtre italien peut alors aisément rivaliser avec le théâtre français, la Comédie-Française ne cessera pas de gagner en prestige durant les décennies et siècles qui vont suivre.

340 ans et 537 comédiens

Durant le XVIIIe siècle, la Comédie-Française déménage plusieurs fois.
Dissoute pendant la Terreur, la troupe de théâtre est reconstituée en 1799 sous le Directoire. Elle se voit alors attribuer la salle Richelieu, sur la place du Palais-Royal.
Ce lieu, dévolu au compositeur Lully sous Louis XIV, sera son adresse définitive.

Là, la Comédie-Française achève de devenir une référence.
Chargée par Louis XIV de mettre à l’honneur le théâtre classique français, elle devient une institution renommée à travers le monde. Les comédiens français mais aussi étrangers viennent s’y former et participent à l’écriture de son histoire.

En 340 ans, de 1680 à 2020, depuis les comédiens de Molière jusqu’aux sociétaires nommés aujourd’hui, la Comédie-Française compte (seulement) 537 comédiens !
Un chiffre bien mince qui ne fait que confirmer l’exigence à laquelle les membres de l’institution sont soumis.

Cette troupe compte à ce jour près de 3500 pièces à son répertoire, «une espace mémoriel de l’art dramatique qui, toujours en mouvement, s’enrichit au fil des époques des styles d’écritures théâtrales les plus variés», indique-t-elle sur son site.

Et d’ajouter: «La troupe de la Comédie-Française est avant tout affaire de valeurs partagées.»
Plus vieille troupe en activité en France, elle se définit pleinement comme une «école de transmission pour un projet collectif d’excellence, avec une devise qui en définit l’esprit» :

Simul et Singulis
(Être ensemble et Être soi-même)

Un commentaire sur “21 octobre… 1680 – Louis XIV fonde la Comédie-Française

Laisser un commentaire