29 août… 1914 – Les Français apprennent l’invasion allemande

Déclenchée deux mois avant avec l’assassinat de l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche à Sarajevo, la Première Guerre mondiale prend tout son sens pour la France le 29 août avec l’invasion du pays par l’Allemagne…

Une compagnie d’infanterie française avance en ligne, baïonnette au canon, lors de la bataille des Frontières (7 – 23 août 1914). Domaine public

Août 1914. Le 3, l’Allemagne a déclaré la guerre à la France.
Dès lors, elle cherche à envahir l’Hexagone et à atteindre Paris en passant par la Belgique.
La France a mobilisé ses troupes, à la frontière est, en position défensive plus qu’offensive.
Les Français croient en effet peu à une guerre, en tous cas de longue durée.

Face à 600 000 soldats allemands, la Vème Armée du Général de Lanrezac et le petit corps expéditionnaire britannique venu en renfort.
Le 27 août, ces deux derniers sont dans l’Aisne, derrière l’Oise. L’affrontement est brutal.
Si les Allemands battent bien en retraite à un moment, c’est au tour des Français du général Joffre de reculer ensuite.
Dans cette bataille de Guise le 29 août, la France parvient à résister et de fait, à ralentir l’avancée allemande. Non à la stopper, et encore moins à la neutraliser.

Pour les Français, c’est un coup dur : contrairement à ce que laissait penser le Quartier Général de Joffre dans ses communiqués des derniers jours, la Grande Guerre aura bien lieu…

1 réflexion sur « 29 août… 1914 – Les Français apprennent l’invasion allemande »

  1. Ping : 22 avril… 1915 - Usage de gaz asphyxiants sur les Alliés - In Dies

Laisser un commentaire