11 août… 1297 – Canonisation de Louis IX

Le 25 août 1270, Louis IX meurt à Carthage, où il effectuait sa huitième croisade. Déjà considéré comme un saint de son vivant, il est canonisé 27 ans plus tard par le pape Boniface VIII et devient ainsi « Saint Louis de France« .

Atelier de la Vie de Saint Denis -Sacre de Saint Louis (Louis IX de France) à Reims, miniature de l’Ordo du sacre de 1250. ©Atelier de la Vie de Saint Denis – collection personnelle/Wikimeida Commons. Domaoine public

Le bon roi Louis

Fils de Louis VIII et Blanche de Castille, petit-fils de Philippe Auguste et grand-père de Philippe IV Le Bel, Louis IX s’inscrit dans la longue lignée des Capétiens comme un roi à part en tous points.
Enfant très éduqué, Louis devient roi à 12 ans, en 1226. Bien qu’il laisse sa mère régner jusqu’à sa majorité, il met à profit cette période de la régence pour apprendre des erreurs de ses prédécesseurs comme des bienfaits de leurs règnes.

A sa prise de pouvoir, Louis IX se présente d’emblée comme un roi réformateur comptant faire de la justice son cheval de bataille.

Ainsi, la féodalité perd de sa suprématie au profit du bien commun;
L’usage de la torture n’est désormais plus systématique;
Les prévenus bénéficient jusqu’à preuve du contraire, de la présomption d’innocence;
L’ordalie (lors d’un procès religieux, épreuve douloureuse voire mortelle à laquelle était soumis un suspect et dont l’issue déterminait sa culpabilité) et la vengeance privée sont proscrites;
Le collège de la Sorbonne sort de terre pour encourager l’éducation;
Des églises, des abbayes mais aussi des hospices sont fondés en nombre pour venir en aide aux miséreux;

Serviteur de Dieu

La piété de Louis IX va plus loin avec la construction de la Sainte Chapelle visant à abriter les reliques de la Passion du Christ qu’il s’est procurées, à commencer par la couronne d’épines.
Plus personnellement, il est le premier roi – et sans nul doute le seul! – à respecter les voeux qu’il a prononcés lors de son union avec Marguerite de Provence en la chérissant et en lui restant fidèle jusqu’à sa mort…

Lorsque le roi tombe gravement malade de la dysenterie en décembre 1244, plus personne ne croit à son rétablissement. Sa guérison, quelques semaines plus tard, est donc perçue comme un miracle.
Pour Louis IX, ceci n’a rien d’un hasard : il a guéri par la volonté de Dieu pour accomplir une mission d’évangélisation en Orient.
Il mène donc croisade en Egypte en 1248. Il y est fait prisonnier pendant 2 ans puis libéré contre rançon.
Là, il aide des villes chrétiennes comme Jaffa, Sidon et Acre à renforcer leur défense et leur administration.
Il rentre en France en septembre 1254 après 6 ans d’absence. Sa mère Blanche de Castille qui assurait la régence pendant son absence, est morte en novembre 1252.

Lorsqu’il repart en 1270 pour Tunis, en espérant convertir l’émir al-Mustansir Bi-llah contre une aide militaire contre l’Egypte, il est piégé et assiège la ville. Il y attrape le typhus qui l’emporte le 25 août, à l’âge de 56 ans.

De Louis IX à Saint Louis

Tandis que le frère de Louis IX, Charles d’Anjou, souhaite pour des raisons pratiques, ramener la dépouille de son frère au royaume de Sicile, son fils devenu le roi Philippe III souhaite faire inhumer son père dans la Basilique Saint Denis. L’un enterrera donc les entrailles et les chairs de Louis IX en Sicile tandis que l’autre emporte ses os à Saint Denis. Sur le chemin du retour de la dépouille vers Paris, plusieurs miracles sont attribués à son passage.
Une fois inhumé, des guérisons sont constatées par dizaines chez des sujets venus le vénérer sur son tombeau. Le pape Grégoire X, élu le 1er septembre 1271, engage très vite une procédure de canonisation. Nicolas III son successeur ordonne une enquête.
C’est ensuite sous le pontificat de Boniface VIII, en 1297, que la canonisation est accordée à l’ancien roi.

Tous en reconnaissant les vertus de Louis IX qui devient ainsi « Saint Louis de France« , l’Eglise a souhaité sanctifier un laïc – l’un des premiers – pour sa vie édifiante.

Un commentaire sur “11 août… 1297 – Canonisation de Louis IX

Laisser un commentaire