4 août… 2019 – Franky Zapata dans les pas de Louis Blériot

110 ans et 10 jours après la première traversée de la Manche par les airs par Louis Blériot, le 4 août 2019, Franky Zapata traverse à son tour la mer d’une façon inédite : à bord de son invention, le «Flyboard Air».

Un air de super-héros

La machine sur laquelle il se tient dressé n’est pas plus large que lui. Elle est dotée de 5 mini-turboréacteurs qui lui permettent d’atteindre les 190 km/h.
Le Flyboard Air est l’invention d’un mécanicien de génie, aventurier intrépide et sportif accompli : Franky Zapata.
L’homme de 40 ans décolle ce 4 août à 8h15 du matin depuis la plage de Sangatte (Pas-de-Calais). Face à lui, la Manche et au bout, Douvres. En tout, 35 km.
Le vol ne durera qu’une vingtaine de minutes, à une vitesse de 150 km/h.
Elancé à 15 mètres de haut, Zapata est incliné vers l’avant, fonçant droit vers un navire de ravitaillement situé à mi-chemin. Là, « l’homme volant » refait le plein de kérosène stocké dans son sac à dos. Et c’est reparti…
La dernière étape n’est pas une formalité mais presque. Quelques minutes plus tard, Franky Zapata et son Flyboard Air se posent délicatement à St Margaret’s Bay.
Pari gagné ! Ce super-héros des temps modernes vient d’accomplir un double exploit:
traverser la Manche de façon inédite avec une machine qu’il a lui-même inventée.
honorer l’aviateur Louis Blériot, premier au monde à avoir rallié la France et l’Angleterre en volant.

A 10 jours près…

Un petit regret cependant…
Cet hommage que Franky Zapata souhaitait rendre à son prédécesseur et idole était programmé 10 jours avant, le 25 juillet 2019, soit 110 ans jour pour jour après Blériot.
Ce jour-là malheureusement, Zapata n’a parcouru que la moitié du chemin. Il a heurté le bateau de ravitaillement, stoppant net sa course vers l’Angleterre.
Sa 2ème tentative, le 4 août, aura été la bonne et nul doute que Louis Blériot ne lui en a pas tenu rigueur!

De même, le demi-échec de Zapata le 25 juillet n’a pas remis en doute l’énorme potentiel perçu par le ministère des Armées dans le Flyboard Air. Très intéressé, celui-ci a en effet missionné l’entreprise de Zapata, Z-AIR, pour développer une turbine en impression 3D. De même, cette petite machine accrochée aux pieds a grandement séduit les forces spéciales françaises.
A cet effet, le 14 juillet, soit 11 jours avant sa tentative officielle, Zapata a clôturé le défilé militaire en volant devant la tribune officielle place de la Concorde.
Au lieu d’une, c’est donc finalement à 3 reprises, l’été dernier, que « l’homme volant » a réussi à nous impressionner !

Laisser un commentaire