19 juillet… 1900 – Inauguration du métro parisien

En 1900, alors que l’Exposition Universelle bat son plein depuis le 15 avril à Paris, la première ligne du métro de la capitale est inaugurée, le 19 juillet. Son ingénieur, Fulgence Bienvenüe, a fait courir celle-ci de la porte Maillot à la porte de Vincennes, avec pas moins de 18 stations. Si le projet n’est pas nouveau, il ne va pas moins révolutionner la vie des Parisiens.

Rame à l’inauguration, à Bastille ©Auteur inconnu/collection AMTUIR/RATP, Domaine public

Sous les pavés…

… un métro !
Ce jeudi 19 juillet 1900, grâce à l’ingénieur Fulgence Bienvenüe, Paris possède enfin son métro !
La possibilité d’établir un réseau de chemin de fer dans la capitale avait été envisagée dès 1845, le premier projet avait été soumis en 1855…
En 1863, Londres se dote d’un réseau de transport souterrain. Paris de son côté n’a toujours rien, sinon des rues toujours plus bruyantes et plus engorgées.
Lorsque la décision est enfin prise de lancer ce chantier, en 1898, Bienvenüe, à qui le projet a été confié, n’a que 2 ans pour le réaliser : en effet, la première ligne est souhaitée pour l’Exposition universelle qui aura lieu du 15 avril au 12 novembre 1900…

Pari gagné !
Le 19 juillet 1900, le métro est inauguré !
Il n’y a pas de grande cérémonie mais les Parisiens sont en grand nombre au rendez-vous !
Prix du trajet, plus qu’honnête : 25 centimes en première, 15 en seconde.
Au départ de la porte Maillot, direction la porte de Vincennes, avec la possibilité, pendant 30 secondes, de s’arrêter à certaines, finalisées, des 16 stations créées entre les deux (cf. l’actuelle ligne 1!). Un embranchement a aussi été prévu à l’Etoile offrant la possibilité d’aller à la porte Dauphine d’un côté, au Trocadéro de l’autre.
Pour ceux qui désirent aller d’un bout à l’autre de Paris (13 km de distance), il faudra compter 27 minutes.

Confort et fraîcheur garantis

Pour les Parisiens qui découvrent ce nouveau monde souterrain, l’enchantement est total !
La rapidité et la praticité de ce nouveau système de transport fascinent bien sûr. De même que l’installation : des voûtes de près de 7m de haut en grès cérame embriqué, des trains de 3 voitures de 10m de long sur 3 de large, élégantes, vernies avec des banquettes de bois en seconde et des sièges rembourrés en cuir rouge en première.
Avant cela, dès l’entrée du métro déjà, les passagers ont pu apprécier les réalisations très « Art nouveau » de l’architecte Hector Guimard, en verre, fer et acier de couleur verte.
Mais de toutes les appréciations, la plus notable est bien la fraîcheur qu’on y trouve, savourée en ce chaud mois de juillet !

Ce 19 juillet 1900, 8 trains circulent sur les deux voies. Le nombre sera doublé rapidement.
L’évolution du réseau parisien tout entier ira bon train également, tout au long du XXème siècle. Jusqu’en 1998, quand naît la plus récente ligne de métro, n°14, appelée « Météore ».

120 ans plus tard…

  • La RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens) a remplacé la CMP (Compagnie du chemin de fer métropolitain de Paris) depuis 72 ans.
  • Le réseau compte aujourd’hui 16 lignes et 302 stations, sur près de 220km.
  • Plus de 4 millions de personnes empruntent le métro parisien chaque jour, dont 600000 rien que sur la ligne 13!
  • Avec les lignes 1 et 9, elle est la ligne la plus fréquentée par les usagers. Mais contrairement aux deux autres, la 13 bat tous les records en terme de saturation (jusqu’à 4 personnes au mètre carré), au point d’atteindre la 5e place en la matière, au niveau mondial. Seule la politique Nathalie Kosciusko-Morizet semble le vivre comme un «moment de grâce», ainsi qu’elle le confiait en 2013.
  • La ligne la plus longue est la ligne 8 (23,4km) et la plus courte est la 7bis (1,3km)
  • La ligne 4 est la plus lente. Elle dépasse à peine les 20km/h. A l’opposé, la ligne 14 fonce à une vitesse de 40km/h en moyenne.
  • Les stations les moins fréquentées voire totalement inconnues ? Pelleport (ligne 3bis), Buzenval (ligne 9), Danube (ligne 7bis), Campo Formio (ligne 5), Saint-François-Xavier (ligne 13) ou encore Boucicaut (ligne 8)…
  • Voué à disparaître à l’horizon 2021, le ticket de métro a 120 ans pile, ce 19 juillet ! Si son apparence a pas mal évolué au fil des ans, sa taille n’a jamais bougé (60x30mm).
  • Sur les 141 entrées de métro qu’Hector Guimard a créées, 86 existent encore aujourd’hui et sont inscrites, depuis 1978, à l’Inventaire supplémentaire des monuments historiques.
  • S’il apporte toujours, par endroits, un peu de fraîcheur, le métro parisien est aussi l’endroit de la ville le plus pollué.
  • Dans le cadre de l’aménagement du Grand Paris et en prévision de l’accueil des JO en 2024, le réseau continue de s’étendre, sur et sous terre. 4 nouvelles lignes et le prolongement de la ligne 14 notamment, sont en cours de réalisation…

Un commentaire sur “19 juillet… 1900 – Inauguration du métro parisien

Laisser un commentaire