16 juin… 1816 – Quand naquit Frankenstein

En devenant l’un des mythes les plus célèbres de la littérature, le « monstre » / « démon » / « créature », telle que surnommée dans l’histoire, a fini par prendre le nom de son créateur, le docteur Frankenstein.
Une confusion qui s’est entérinée année après année car, en grande partie entretenue par plusieurs adaptations. Nullement dramatique, tout au plus regrettable, elle mérite cependant d’être corrigée

Créature du Docteur Frankenstein, héros de l’oeuvre de Mary Shelley.
– Photo par Loreva Mogzombie de Pixabay.

A l’origine, le mauvais temps

En cette veille d’été 1816, dans une villa près du lac Léman en Suisse, cinq jeunes amis anglais – et pour certains, amants – sont réunis : Lord Byron, Percy Shelley, tous deux poètes, leurs compagnes respectives Claire et Mary, et le docteur John Polidori.

La météo est vraiment affreuse et ces derniers tuent le temps comme ils le peuvent.
Le soir de ce 16 juin, quand certains opteraient pour un « Action ou Vérité » ou une bonne séance de spiritisme, tous les cinq s’élancent dans un concours d’histoires sordides.
Chacun narre son récit. Quand vient son tour, Mary met en scène un médecin suisse, du nom de Victor Frankenstein qui, à partir de plusieurs cadavres, crée un être de grande taille et lui donne la vie. La créature échappe très vite au contrôle de son créateur. Elle s’enfuit et commet méfait après méfait à travers le monde…

Et le mythe fut…

Mary Godwin, alors âgée de 19 ans, vient de perdre son premier enfant. Encore traumatisée, elle se plonge dans l’écriture de ce récit qu’elle a imaginé ce soir du 16 juin 1816.
En résulte 3 volumes publiés à Londres le 11 mars 1818, sous le titre de Frankenstein ou le Prométhée moderne par Mary Shelley – la jeune femme s’étant entre temps mariée avec son amant, Percy.
Avec cet ouvrage naît un mythe qui restera célèbre, mais aussi un nouveau genre littéraire : la fiction scientifique.

Frankenstein, d’hier à aujourd’hui

Si le docteur John Polidori a quant à lui, ce soir du 16 juin, raconté une histoire qui inspirera quelques décennies plus tard celle de Dracula, Mary Shelley connaît très vite un grand succès avec le docteur Frankenstein.

Un succès confirmé au cours des deux siècles qui suivent, à travers plus d’une centaine d’adaptations, plus ou moins fidèles, du livre, au théâtre comme au cinéma.

Laisser un commentaire